Méthode de lecture rapide - 4 techniques pour lire beaucoup plus vite

Attention, ces techniques ne s'adressent pas uniquement aux enfants. Ceux sont des méthodes de lecture rapide pour tous. Je pense même qu'on devrait tous les apprendre dès le plus jeune âge.

Avant de rentrer dans le vif du sujet, je rappelle que l'objectif de la lecture reste la compréhension.

J'en profite aussi pour corriger une fausse idée qui consiste à croire que plus on lit vite et moins bien on comprend. Avec la lecture rapide c'est l'inverse qui se produit. Plus on lit vite et mieux on comprend.

La lecture rapide est basée sur deux choses : des techniques et de l'entraînement.

Je vais vous présenter 4 techniques qui permettront à l'enfant, à l'élève et à vous même de lire plus vite. Avez un peu d'entraînement vous allez pouvoir doubler votre vitesse de lecture voire la tripler.

J'ai appris ces techniques grâce aux ouvrages "La lecture rapide" de Tony Buzan (vous pouvez vous procurer le livre ici) et "Méthode de lecture rapide" de François Richaudeau (vous pouvez vous procurer le livre ici). Depuis, j'utilise la lecture rapide tous les jours. Cela me permet plusieurs livres par semaines.

Introduction : le point de référence

Avant toute chose, il faut savoir que la vitesse de lecture se mesure en mots par minute. C'est le nombre de mots maximum que vous êtes capables de lire et de comprendre en une minute chrono.

Connaissez-vous votre vitesse de lecture ?

Nous allons la mesurer. Pour faire le test, vous aurez besoin :

  • d'1 livre (un roman par exemple)
  • d'1 chronomètre

Prenez une page du livre et comptez le nombre de mots sur 5 lignes. Divisez ce nombre par 5. Vous aurez le nombre de mots moyen par ligne. Ce nombre servira à mesurer votre vitesse de lecture.

Exemple : 60 mots/5 lignes = 12 mots en moyenne par ligne.

Un petit test de vitesse de lecture, ça vous dit ?

Faites une marque au crayon sur la première ligne de la page que vous allez lire.

Enclenchez le chronomètre et lisez pendant 1 minute. Lisez normalement, à votre rythme habituel en cherchant à comprendre ce que vous lisez.

Au bout d'une minute, faites une marque au crayon sur la dernière ligne que vous avez lu.

Comptez maintenant le nombre de lignes que vous avez lue et multipliez le résultat obtenu par le nombre moyen de mots par ligne obtenu plus haut.

Exemple : 30 lignes * 12 mots par ligne = 360 mots/minute

Vous connaissez maintenant votre vitesse de lecture en mots par minute.

Quel genre de lecteur êtes vous ?

En vous référant au tableau ci-dessous, vous saurez où vous vous situez :

lecteur lent 110 à 150 mots/minute vitesse du niveau scolaire primaire
lecteur moyen 200 à 250 mots/minute vitesse du niveau secondaire
bon lecteur 400 mots/minute vitesse du niveau d'étude supérieur
lecteur rapide 1000 mots/minute vitesse du niveau de lecteur entraîné à la lecture rapide

Si vous n'êtes pas satisfait de votre résultat, rassurez-vous, avec les techniques de lecture rapide que vous allez apprendre, vous allez au moins doubler votre vitesse de lecture.

Technique #1 : éliminer la subvocalisation

La subvocalisation c'est le fait d'entendre le mot dans sa tête quand on le lit. Le fait de subvocaliser réduit énormément la vitesse de lecture. 

Tout le monde ne subvocalise pas en lisant. Pour vérifier, relisez quelques lignes et prenez conscience si oui ou non vous subvolisez les mots.

Si vous ne subvolisez pas, passez directement à la technique suivante. 

Si non, je vais vous présenter un exercice qui vous aidera à ne plus subvocaliser ce que vous lisez et vous augmenterez considérablement vote vitesse de lecture et la compréhension. 

Allons-y !

Reprenez la lecture, mais cette fois, comptez 1, 2, 3, 4... 1, 2, 3, 4... en même temps que vous lisez. Vous pouvez compter à voix haute ou mentalement.

Vous ne remarquez rien ? 

Vous lisez et comprenez le texte sans avoir besoin d'entendre les sons mentalement. Vous remarquez aussi que votre lecture est déjà plus rapide.

Désormais, à chaque fois que vous vous surprenez à subvocaliser, comptez 1, 2, 3, 4... 1,2,3,4...

Petit exercice : lisez pendant 5 minutes en utilisant cette technique pour vous entraîner.

Technique #2 : supprimer les régressions et les retours arrière

Ce qui fait perdre le plus de temps ; ceux sont les régressions et les retours en arrière. En élimant les régressions et les retours arrière, vous augmenterez votre vitesse de lecture.

Les régressions c'est quoi ?

La régression c'est le fait de relire des mots qu'on a déjà lu. C'est revenir en arrière aux mots précédents ou à la phrase précédente. 

Cela se produit généralement quand on pense ne pas avoir retenu ou compris ce qu'on vient de lire. 

Je dis bien "on" car le cerveau, lui, a très bien retenu ce qui vient d'être lu. 

Pour éliminer les régressions, vous allez arrêter de revenir en arrière même si vous pensez ne pas avoir compris le texte. Vous allez continuer votre lecture en laissant vos yeux aller vers l'avant.

Lecture rapide - sauts avants

De cette façon, et avec un peu d'entraînement, vous lirez plus vite et vous vous rendrez compte que avez parfaitement compris le sens.

Vous avez envie de lire encore plus vite ? Continuons...

Les retours arrière c'est quoi ?

Quand on lit, nos yeux font des fixations, des petits sauts, à plusieurs endroits sur ligne. Les points de fixation peuvent se situer sur des mots ou sur des espaces.

Petit exercice : lisez quelques lignes et prenez conscience de ces fixations et de leur nombre.

Lecture rapide - fixations

Le retour arrière quand à lui se produit quand on revient en arrière, sur la fixation précédente. C'est un phénomène inconscient.

En élimant les retours arrière, on augmente considérablement la vitesse de lecture.

A partir de maintenant, ne revenez plus en arrière, laissez vos yeux faire des bons en avant. Même si ce phénomène est inconscient, en s'entraînant, on arrive à le faire disparaître progressivement.

Petit exercice : pratiquez ces techniques en lisant pendant 5-10 minutes.

Technique #3 : utiliser un guide visuel

Vous avez déjà dû constater que les enfants qui apprennent à lire s'aident de leur doigt en le faisant glisser sous la ligne qu'ils sont en train de lire. C'est naturel et pourtant certains professeurs des écoles empêchent leurs élèves de le faire.

C'est exactement ce que je vais vous demander de faire. Non pas de lire avec votre doigt mais avec un guide visuel. Vous pouvez utiliser un crayon ou un stylo comme guide visuel.

A quoi sert le guide visuel ?

Le guide (le crayon par exemple), va vous aider à donner le rythme à votre lecture. Il va entraîner vos yeux à lire plus vite et à ne plus faire de retours arrière.

L'idée est de lire les mots qui se trouvent au dessus du guide visuel.

L'utilisation d'un guide visuel va vous permettre de lire encore plus vite et d'augmenter significativement vos vitesse de lecture.

Petit exercice : munissez-vous de votre guide visuel et lisez quelques pages de votre livre en appliquant cette technique en plus de celles apprises plus haut.

Technique #4 : utiliser la vision périphérique

La vision périphérique, c'est la capacité à lire les mots qui se trouvent autour du point de fixation : à gauche, à droite, en haut et en bas du point fixé.

Fixez un point sur une page de votre livre et essayez de lire le mot devant et derrière sans bouger vos yeux. Vous remarquerez que vous arrivez parfaitement à lire plus d'un mot à droite et à gauche du point de fixation.

Lecture rapide - vision périphérique

Nous allons exploiter cette vision périphérique pour essayer de lire un maximum de mots lors de chaque fixation, à chaque saut des yeux (nous avons vu plus haut que les yeux se déplacent par petits bons sur la ligne).

De cette façon, on réduit les points de fixation sur chaque ligne. Ceci a pour résultat d'accélérer votre vitesse de lecture.

Petit exercice : exercez-vous maintenant pendant 5-10 minutes avec cette technique et remarquez vos progrès.

Conclusion : le résultat

Vous venez d'apprendre 4 techniques de lecture rapide et vous vous êtes entrainés pendant environ 30 minutes. Vérifions vos résultats à l'aide d'un test de vitesse de lecture.

Reprenez votre chronomètre, faites une marque devant la première ligne que vous allez lire et lisez pendant une minute.

3, 2, 1, 0 faites une marque devant la dernière ligne que vous venez de lire.

Comptez le nombre de lignes et calculez votre vitesse de lecture comme vu plus tôt dans cette article.

Avez-vous progresser ? Combien de mots par minute êtes maintenant capable de lire ?

Si vous avez bien appliqué ces techniques, vous lisez normalement beaucoup plus vite et vous comprenez mieux ce que vous lisez.

Si ce n'est pas le cas, continuez votre entraînement en appliquant chacune de ces techniques de lecture rapide.

Pour finir, il existe d'autres techniques qui permettent de lire encore plus vite. Je vous recommande les livres suivants que j'ai utilisé pour apprendre la lecture rapide :

Ceux sont mes 2 livres de référence que j'ai utilisé pour apprendre la lecture rapide. Ils présentent les techniques et proposent des exercices de lecture rapide et de compréhension sous forme de questions.

Si vous avez des questions sur la lecture rapide, n'hésitez pas à me contacter par email. Je réponds à tous les messages.

Information : Les liens vers les livres sont des liens d'affiliation. En achetant ces livres, je perçois une commission sur votre achat.

Sur le même thème